Charleroi, c'est avant tous des hommes et des femmes de coeur et de talent

Philippe Nonclercq

Photographe de formation, cuisinier de talent, Philippe Nonclercq pose une cerise sur son gâteau professionnel en devenant auteur. Il publie chez Noir dessin un livre dont le titre à lui seul est tout un programme: " Quand le Pays de Charleroi se met à table " Nous nous réjouissons à l'avance de déguster ses recettes. Et n'oublions pas de mentionner son nouveau livre, paru en Décembre 2016: " Charleroy autrefois " ( en vente dans les BONNES librairies et à la Maison du Tourisme.

Jocelyn Alizart

Guy Jocelyn Alizart, né à l'ile Maurice en 1949 et formé en Suisse, rejoint le Ballet Royal de Wallonie en 1975 et y reste jusqu'en 1984, d'abord comme danseur puis en tant que collaborateur de Jorge Lefevre. A la dissolution du ballet, il entame alors une carrière internationale de professeur puis de maître de ballet et chorégraphe en Suède, Finlande et finalement en Allemagne auprès des célèbres chorégraphes Heinz Spörli et Uwe Schorlz. Rentré " au pays " en l'an 2000, il continue une carrière de professeur invité dans différentes compagnies, principalement en Allemagne, Espagne, Slovénie.

Nous lui devons surtout la parution des 2 compilations exhaustives de l'histoire du Ballet en Wallonie: un premier qui évoque l'héritage d' Hanna Voos et un second, tribut à Jorge Lefevre. Ces 2 ouvrages avainet été précédés par la parution d'un site internet  http://www.ballets-wallonie-archives.be/ qui reprend tous les programmes ou presque du Ballet Royal de Wallonie. Les 2 livres peuvent être commandés chez l'auteur en cliquant sur leur photo.  Les amateurs de ballets pourront également consulter avec intérêt son site personnel www.alizart.com

Adolphe Biarent 1871-1916
Adolphe Biarent

Tous les élèves du Conservatoire de Charleroi connaissent son nom. mais connaissent-ils seulement qui est celui  a donné  son nom à la rue où se situe leur académie  ? Adolphe Biarent est né à Frasnes lez Gosselies en 1871 . Violoncelliste, il s'est notamment illusté comme compositeur de musique orchestrale et a notamment remporté le prestigieux Prix de Rome ( comme, par exemple Hector Berlioz ) . Directeur du conservatoire, il nous a laissé une vingtaine d'oeuvres dont une symphonie. Il meurt à Mont sur Marchienne en février 1916. Nous vous recommandons de découvrir sa Rhapsodie wallonne dont le dynamisme et la construction n'ont rien à envier aux oeuvres équivalentes de compositeurs plus célèbres. ( Cliquez sur la photo )